Agriculture de conservation et durabilité des systèmes de culture à base de riz pluvial : leçons des expériences asiatiques et malgache

 résumé de conférence | |     

La dégradation de l’environnement, l’évolution de la demande des produits alimentaires et non alimentaires, la globalisation des marchés et les fluctuations rapides des prix des produits agricoles conduisent à une modification rapide des systèmes de production et nécessitent des changements profonds des pratiques (Meynard et al., 2012). Les systèmes de culture doivent évoluer pour s’adapter à ces changements et faire face aux tensions qui en découlent : tensions entre rentabilité économique et préservation de l’environnement, entre intérêt individuel des exploitations et gouvernance territoriale, et entre filières (Meynard et al., 2012). L’agriculture de conservation (AC), en rupture avec les systèmes conventionnels, ouvre de nouvelles perspectives pour des systèmes de culture combinant durabilité et profitabilité. Elle se décline autour de trois principes fondamentaux : (i) un travail du sol minimal, si possible nul ; (ii) une couverture permanente du sol et (iii) des rotations/associations de cultures (Kassam et al., 2009). Mais les performances de l’AC sont variables et les systèmes doivent être adaptés localement, en fonction des conditions agro-climatiques et socio-économiques (Erenstein, 2003; Lestrelin et al., 2012). L’adaptation de ces systèmes à des milieux très divers demande de revoir leur mode de conception et l’accompagnement de leur diffusion. Ceci est particulièrement vrai pour les systèmes à base de riz pluvial, qui représentent 40 % des surfaces cultivées en riz en Afrique (Bernier et al., 2008) et sont à la fois mis en œuvre dans une très grande diversité de situations, très sensibles à la dégradation des sols et exposés à de fortes fluctuations des marchés.

Mots-clés : écosystèmes cultivés, systèmes agropastoraux, méthodologie, scv, riz pluvial

Quelques éléments de réflexions sur l'avenir de l'Agriculture Cambodgienne

 résumé de conférence | |     

Cet article fait suite au bref compte rendu de séminaire publié dans le cn n°292. Il vise à développer, expliciter et peut-être articuler plus clairement quelques éléments clefs à combiner dans une réflexion générale sur le(s) futur(s) possible(s) de l’agriculture cambodgienne.Conduire cette réflexion autour de scénarii prospectifs, aujourd’hui, est primordial ? il sera probablement trop tard demain ! Car l’agriculture cambodgienne est à la croisée des chemins, et des voies possibles divergentes s’ouvrent devant elle , des orientations stratégiques sont à prendre et elles ne seront pas anodines car elles influeront sur le devenir du monde paysan (> 75% de la population, # 90 % de la pauvreté), la protection de l’environnement et l’aménagement du territoire, l’émergence d'un secteur agro-industriel comme pilier supplémentaire de l’économie nationale. Il faudra également imaginer et financer les moyens de mise en oeuvre effective, sur des échelles nationales, de ces politiques, car à quoi bon multiplier des stratégies sans tactique !Deux grandes questions centrales doivent structurer ces nouvelles orientations de politique agricole :- comment sécuriser et intensifier la production rizicole des régions centrales du pays qui concerne près de 70% de la population active- comment combiner sur les vastes réserves foncières des régions périphériques, l’émergence d'une agriculture familiale commerciale performante, travaillant en étroite collaboration avec un secteur agro-industriel, tout en préservant efficacement les ressources naturelles (forêts - biodiversité, eau, sol).

Mots-clés : Riz, foncier, agriculture durable, petite agriculture familiale, Socio-économie, politique publique

Conservation Agriculture Newsletter

 résumé de conférence | |     

Newsletter with papers about CA World Congress : New Delhi Declaration on Conservation Agriculture (CA), paper of K.L. Chadha about CA and horticulture Systems, paper of Rattan Lal about Principles of sustainable soil management

Mots-clés : formation, fertilité, Socio-économie, politique publique

Le semis direct comme base de système de production visant la séquestration du Carbone

 résumé de conférence | |     

Ces résultats expérimentaux et ces observations en vraie grandeur montrent que le système SCV, soit le semis direct sans travail de perturbation du sol associé à la rotation de cultures combinées avec des plantes de couverture produisant en permanence de la phytomasse conduit le sol cultivé à fonctionner en mode puits (drainage) plutôt qu’en mode source ( émission) de CO2. Au niveau global, ce service rendu à l’environnement ne pourra à terme être ignoré. A l’échelle locale, la protection de la MOS à l’intérieur de néo-agrégats constitue la composante clé générique de la résilience des systèmes SCV. Pour l’agriculteur de demain au Brésil, la gestion de la Matière Organique du Sol peut raisonnablement être considérée comme la base d’une stratégie gagnante qu’autorisent ces modes de gestion des cultures dans la mesure ou il a été démontré à grande échelle qu’ils assurent par ailleurs la viabilité et la durabilité de l’exploitation agricole.

Mots-clés : Agriculture de conservation, biomasse, MOS, scv, séquestration de carbone, maïs, soja, plante de couverture, fertilité, propriétés physico-chimiques du sol

(paper) Institutional tools for the promotion of Conservation Agriculture in Lao PDR

 résumé de conférence | |     

The National Agroecology Programme (PRONAE) and the Southern Xayabury Application Point(PASS) of the Capitalization and Rural Development Support Programme (PCADR) have developed an approach in the provinces of Xayabury and Xieng Khouang that relies on direct-sowing mulch-based cropping systems (DMC). This approach has provided relevant alternatives to traditional agricultural practices which can no longer ensure the foundations of sustainable agriculture.In view of the results obtained, be they socio-economic or environmental, the Council of Ministers asked the Ministry of Agriculture and Forestry (MAF) to promote these techniques throughout the country, and called for this approach to be included in university and school courses. It is in that context that the Sector-based Agroecology Programme (PROSA), whose main aim is to define and implement a national strategy for the dissemination of Conservation Agriculture based on agroecological techniques (DMC), operates.This strategy is based on implementing an Agroecology Action Plan relying on the necessary incorporation ofnatural capital in rural development policies. The plan involves programming activities, setting in place decision-making and operational processes and bringing into play financial, material and human resourceson both a central and local level (province, district and sub-district). The finest level of intervention comprisesgroups of farmers linked to service centres set up by the government within the districts (Kum Ban Pattana). On each level, the agroecology action plan is to arise from an integrated and concerted approach, in which each category of rural development stakeholders is committed to a process in which their needs and skills are acknowledged by all. Likewise, on each level, it is necessary to define, in a concerted manner, the initiatives that have to be taken (diagnosis, planning, implementation, monitoring-appraisal), the tools required (training of the different stakeholders, organization and structuring of the State sector and of the private sector, contractualization between stakeholders) and the fields of involvement (extension, local development funding arrangements, management of natural resources, equipment management, organization of supplyand marketing chains, etc.). Each of the two pilot provinces, Xayabury and Xieng Khouang, is in the process of defining its Provincial Action Plan in Agroecology. An initial diagnosis of farming systems and their environmental impacts, along with the needs and contributions of each category of stakeholders, has been completed. The provinces then gave priority to defining decision-making and operational processes, and setting in place financial arrangements for the Provincial Action Plans. Initially, two funding tools are under consideration: constitution of a development fund, and agricultural credit. On a central level, the decision-making and operational processes are directly attached to the Ministry of Agriculture and Forestry, notably via the Planning Department. The creation of a Research and ServiceProvider Centre in support of local and national development is envisaged. Likewise, on a central level, it is a matter of facilitating the implementation of training plans for the different stakeholders. Lastly, the inclusionof agroecology in university and school courses is under way. Also for the educational sector, it is necessary to define a training plan to strengthen the skills and abilities of teachers. The creation of a national, or even regional network associating agricultural faculties and agricultural schools would enable an economy of scale by more effectively taking advantage of complementarities and decentralization to a more functional local level.

Mots-clés : Agriculture de conservation, formation, diffusion, méthodologie, petite agriculture familiale, politique publique

Regional Workshop On Conservation Agriculture (Laos)Investing In Sustainable Agriculture: The Case of Conservation Agriculture and Direct Seeding Mulch-Based Cropping Systems 28 October - 1 November 2008Phonsavanh, Xieng Khouang, Lao PDR

 résumé de conférence | |     

Three main objectives have been defined for this workshop: Discuss on research and extension approaches and transfer of knowledge for different stakeholders and to analyze the main constraints in up-scaling CA alternatives Develop a knowledge base in the field of Conservation Agriculture based on the experiences of the different countries of the GMS region in creating and validating CA and DMC systems. Strengthen and facilitate exchanges between countries of the GMS region and to promote regional exchanges and synergies in the field of Conservation Agriculture.

Mots-clés : Agriculture de conservation, scv, politique publique

Initiation à la lecture des paysages morpho-pédologiques de Madagascar- Formation des ingénieurs et techniciens des opérateurs du projet BVPI-SEHP

 résumé de conférence | |     

Initiation à la lecture des paysages morpho-pédologiques de Madagascar- Formation des ingénieurs et techniciens des opérateurs du projet BVPI-SEHP

Mots-clés : Tanety, types de sol, Milieu Physique, morphopédologie, érosion

Communications orales Sols et SCV - Séminaire Antananarivo 12/2007

 résumé de conférence | |     

Divers résumés en français et anglais des 4 symposiums relatifs à Brésil, Asie, Madagascar : 1 sur Séquestration C, 2 biologie du sol, 3 éléments nutritifs (N, P, fertilité), 4 érosion et conservation sol

Mots-clés : séquestration de carbone, types de sol, aménagement du territoire

Discours prononcé par Denis Castaing, Directeur de l'AFD à Madagascar à l'occasion de l'ouverture du séminaire international sur les sols tropicaux en SCV

 résumé de conférence | |     

Discours ouverture Séminaire sols tropicaux en SCV

Mots-clés : gestion du sol, scv, politique publique

séminaire régional sur l'agroécologie et les techniques innovantes dans les systèmes de production cotonniers tenu à Maroua du 22 septembre au 30 septembre 2007.

 résumé de conférence | |     

Note de synthèse rédigée par les soins de l'AFD pour le séminaire régional sur l'agroécologie et les techniques innovantes dans les systèmes de production cotonniers tenu à Maroua du 22 septembre au 30 septembre 2007.

Mots-clés : Agriculture de conservation, fertilité, scv, Socio-économie, Coton, biomasse, couverture permanente
1/2 Suivant