Effets du labour en culture attelée et de systèmes à couvertures végétales sur la disponibilité de l'eau en début de saison des pluies dans le Mali Sud.

 poster | |     

Comparaison de l'effet du système conventionnel le plus performant (Labour) à un système semis direct sous couvert végétal (SCV Sorgho associé à Brachiaria ruzi.) pour la disponibilité en eau

Mots-clés : Agriculture de conservation, ruissellement, TCS - Techniques culturales simplifiées, Bilan hydrique, scv

Réduction du ruissellement et de l'érosion par les SCV pour les cultures pluviales des hautes terres malgaches / Reduced water runoff and erosion by DMC under rainfed conditions in the highlands of Madagascar

 présentation PPT | |     

Diaporama sur mesures de ruissellement et pertes d'érosion sous diverses couvertures de sol SCV et labour sur hauts plateaux malgaches

Mots-clés : Climat, ruissellement, écosystèmes cultivés, érosion, TCS - Techniques culturales simplifiées, propriétés physico-chimiques du sol, scv

Rapport de stage sur la modification du bilan hydrique par les systèmes de culture sur couverture végétale - cas du cotonnier et du sorgho dans l'Extrême Nord du Cameroun.

 rapport de stage | |     

Dans l'Extrême-Nord du Cameroun, les systèmes de culture conventionnels du sorgho et du cotonnier impliquent des travaux du sol ainsi que l'absence de restitution de la matière organique.On constate depuis plusieurs années un processus de dégradation des sols. Cela se traduit entreautre par une intensification du ruissellement qui diminue une ressource en eau déjà limitée. Des enquêtes imputent cette dégradation aux pratiques conventionnelles. Ainsi, la Sodecoton teste etdiffuse depuis 2001 des systèmes de culture avec semis sur couverture végétale (SCV). Les systèmes SCV sont un ensemble de systèmes techniques dans lesquels on pratique le semis direct de la culture, sans travail du sol ni sarclage mécanique, avec une couverture par des résidus végétaux

Mots-clés : Climat, sorgho, ruissellement, érosion, propriétés physico-chimiques du sol, Bilan hydrique, scv, Socio-économie, Coton

Systèmes de culture et dynamiques de la matière organique : le semis direct sur couverture permanente, une révolution agricole

 poster | |     

15 posters systèmes de culture, matière organique, semis direct

Mots-clés : maïs, écobuage, ruissellement, recherche-action, MOS, scv, riz pluvial

Quantification et modélisation des flux hydriques, thermiques, et azotés dans les systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale dans la région des Cerrados brésiliens.

 thèse | |     

Le semis direct sur paillis résiduels d'intersaison (SCV) connaït un développement rapide dans la région des Cerrados (Brésil) en raison de bonnes performances agronomique et économique et de son adaptation aux systèmes de production locaux. Ce travail a pour but d'analyser et de quantifier les principaux processus intervenant sur les bilans hydrique, thermique et azoté du SCV. Trois techniques agricoles ont été évaluées : le semis direct de riz sur paillis résiduel (SCV), comparé aux systèmes conventionnels labour profond avec enfouissement du paillis résiduel (LP) et travail superficiel à l'offset sans paillis (OF) . Le modèle PASTIS a été utilisé pour la simulation des processus de transfert hydrique, thermique et la dynamique de l'azote. Les différents paramètres et variables requis pour l'évaluation du modèle ont été acquis dans le cadre d'une expérimentation menée en collaboration sur la station de l'EMBRAPA (CNPAF) de Goiânia, et complété par des travaux au laboratoire. Ils concernent en particulier les propriétés hydrodynamiques des sols, la caractérisation des éléments de paillis et de leurs transformations biologiques, et l'évolution des profils hydriques, thermiques et de teneur en azote minéral.Les résultats montrent que le modèle PASTIS permet de simuler de façon satisfaisante les processus mis en jeu. Les transferts d'eau et de chaleur ne sont que faiblement affectés dans le contexte pédoclimatique des Cerrados.Les systèmes de culture se différencient principalement par la dynamique du carbone et de l'azote. Dans le cas du traitement OF, un stock résiduel d'azote minéral subsiste en début de campagne et peut être rapidement lixivié. En présence d'une culture d'intersaison, l'azote résiduel est immobilisé avant d'être progressivement minéralisé au cours de la saison de culture. Cette minéralisation de l'azote apparaït plus rapide lorsque le paillis est enfoui (LP) par rapport à un semis direct sur paillis résiduel (SCV). Ces dynamiques ne sont pas apparues déterminantes sur les performances agronomiques des systèmes de culture, dont l'évaluation globale repose sur d'autres facteurs que les bilans hydriques ou azotés. Toutefois, ces résultats ont vocation à être utilisés pour une meilleure gestion des pratiques culturales, notamment en matière de fertilisation azotée.

Mots-clés : Climat, Riz, séquestration de carbone, ruissellement, mulch, Bilan hydrique, scv, couverture permanente

Conservation tillage effects on runoff reduction in rainfed maize of semi-arid zones of western Mexico

 poster | |     

Between 1994 and 1999, a series of studies were done to try to quantify and to modelize the effects of conservation tillage (direct drilling of seeds into a residue mulch-CT) and particularly of a partial residue mulch on water dynamics in the soil-plantatmosphere system under semi-arid conditions of western Mexico. They showed that with even a very minimal amount of residue (1.5 t/ha), CT begins to give worthwhile improvements in productivity (Scopel, 1994, Scopel et al., 1999), illustrating the important role of runoff reduction (30% less than with traditional tillage) in explaining benefits of this technique. This study set out to explain the mechanisms involved in this reduction of runoff losses, trying to separate the short term effects on water movement on the soil surface and the long term effects on water infiltration capacity (Antoine Findeling 2001).

Mots-clés : macrofaune du sol, ruissellement, érosion, fertilité, scv

Etude et modélisation de certains effets du semis direct avec paillis de résidus sur les bilans hydrique, thermique et azoté d'une culture de maïs pluvial au mexique (pdf 10 mo)

 thèse | |     

Cette étude a pour objectifs la compréhension et la modélisation de certains effets importants du semis direct avec paillis de résidus (SDP) sur les bilans hydrique, thermique et azoté d'une culture de maïs pluvial. Elle a été menée dans le contexte d'un climat tropical semi-aride au Mexique. D'un point de vue méthodologique, le travail a consisté tout d'abord à identifier les phénomènes physiques et biologiques principaux qu'implique l'itinéraire technique SDP. En s'appuyant sur les résultats de la littérature et sur les acquis au niveau du terrain d'étude, nous avons retenu comme prédominants les effets du SDP sur l'évaporation et la température du sol, la structure de surface du sol et l'infiltration, le ruissellement, et le cycle de l'azote et l'activité biologique des sols. Ces effets identifiés, une lourde campagne de collecte de données de terrain a été réalisée de mai à octobre 1998, sur le site expérimental de la Tinaja (état de Jalisco, Mexique). Des mesures complémentaires ont été faites en juin et juillet 1999 sur le même site. Certaines mesures difficilement réalisables sur le terrain ont été effectuées en laboratoire, et sont venues renforcer les données du terrain. A l'issu de ce travail expérimental important, nous disposons d'une base de données relativement riche sur l'ensemble des phénomènes étudiés.L'étude théorique des effets du SDP s'est déroulée en deux phases. La première s'appuie sur une stratégie d'atomisation de la problématique en volets élémentaires spécifiques, traitant les effets du SDP, en milieu contrôlé. Le premier volet vise à étudier et modéliser les flux d'eau et de chaleur dans le système sol-paillis-atmosphère (transferts turbulents et radiatifs au sein du paillis). Il permet de comprendre et de quantifier l'effet d'un paillis de résidus sur l'évaporation d'un sol et son amplitude thermique, en fonction du taux de couverture. Le deuxième volet consiste à caractériser les effets cumulatifs du SDP sur les propriétés hydrodynamiques d'un sol et donc sa capacité à l'infiltration. Le troisième volet est dédié à l'étude et la modélisation du ruissellement sur sol paillé éventuellement planté, en tenant compte de l'interception de l'eau de pluie, de la rétention de surface, de l'infiltration, de la canalisation du ruissellement et de son écoulement. La deuxième phase relève de la reconstruction par intégration et consiste en un volet unique. Dans ce volet les résultats des trois volets spécifiques précédents sont synthétisés et intégrés dans un modèle numérique de fonctionnement global. Ce dernier prend en compte à la fois les dynamiques de l'eau, de la chaleur et de l'azote. Il reproduit simultanément et de façon couplée tous les effets majeurs du SDP sur le système sol-paillis-plante-atmosphère.

Mots-clés : maïs, eau, ruissellement, érosion, mulch, Bilan hydrique, scv

Bibliographie autour des thèmes de la durabilité des espaces agraires et de la conservation des sols Tome IV

 Synthèse bibliographique | |     

Bibliographie autour des thèmes de la durabilité des espaces agraires et de la conservation des sols Tome IV : Relatifs aux projets, études et réalisation (Lutte contre érosions éolienne ou hydrique, gestion des terroirs, périmètres irrigués, projets de développement, reboisements, etc..)

Mots-clés : Milieu Physique, écosystèmes cultivés, érosion, ruissellement, systèmes agroforestiers, systèmes agraires, Agroforesterie, Agriculture de conservation, Riz, Bibliographie

Bas-fonds et riziculture en Afrique : Approche structurale comparative

 résumé de conférence | |     

Le concept de bas-fond est défini, l'originalité de ce type de milieu et son intérêt pour la riziculture en régions intertropicales, spécialement en Afrique, sont soulignés. Puis, sont passées en revue et comparées les caractéristiques spécifiques, l'organisation et le fonctionnement hydrologique des bas-fonds sur socle cristallin à l'intérieur des grands domaines morphoclimatiques africains (domaines soudano-sahélien, soudano-guinéen, zambézien, humide). Pour chaque famille de bas-fonds sont précisés, en relation avec le paysage environnant, le modelé, les matériaux et les régimes hydrologiques. Chaque bas-fond, avec ses différenciations spatiales en unités de milieu en relations génétiques les unes avec les autres, et avec sa dynamique de fonctionnement, constitue un petit système, différent d'un domaine régional à un autre , chaque unité aune aptitude spécifique à la riziculture et demande des techniques particulières de mise en valeur. Il n'y a pas une riziculture de basfond mais des rizicultures en bas-fonds.

Mots-clés : Riz, Les Hautes Terres , Potentiel Redox, ruissellement, types de sol, aménagement du territoire, propriétés physico-chimiques du sol, gestion du sol
1/1