Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Fiche technique : Avoine Avena sativa et Avena strigosa

 ouvrage de vulgarisation | |     

L’avoine (Avena sativa et Avena strigosa) est une graminée (famille des Poaceae) annuelle. Avena sativa est originaire de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient. Avena strigosa est originaire de l’ouest de la Méditérrannée (Espagne, Portugal). Il s'agit d'une espèce de climat tempéré. Plante de type C3, elle peut contenir plus de NH4+ par unité de matière sèche que des plantes en C4 comme les brachiaria ou les sorghos. Avena strigosa contient de 13 à 15% de protéines. Avena sativa est hexaploïde. Avena strigosa est la seule avoine diploïde et est largement utilisée dans les programmes de création variétale. Elle est plus rustique qu’Avena sativa, avec des graines plus petites. L’avoine a des fleurs hermaphrodites (organes males et femelles sur les mêmes fleurs), auto- pollinisées par le vent.

Mots-clés : Les Hautes Terres , recherche-action, avoine, plante de couverture, scv, Biologie des sols

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Fiche technique Plantes de couverture : Graminées pérennes - Kikuyu : Pennisetum clandestinum

 fiches techniques/pédagogiques | |     

Le kikuyu (Pennisetum clandestinum) est une graminée (famille des Poaceae, tribu des Paniceae) pérenne, de type C4 (1)(2). Le kikuyu est originaire d’Afrique de l’Est (Kenya, Ethiopie, Tanzanie, Burundi, Congo, Rwanda) et a été naturalisé dans le nord et le sud de l’Afrique, en Amérique latine, en Australie et dans l’Océan Pacifique. Il menace de devenir une adventice invasive autour de la Méditerranée, sur sols alluviaux riches

Mots-clés : Les Hautes Terres , systèmes agropastoraux, plante de couverture, Intégration agriculture élevage

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Volume IV - Climat de moyenne altitude (600 - 1100 m) avec longue saison sèche (> 6 mois) Lac Alaotra et Moyen Ouest

 ouvrage de vulgarisation | |     

Les systèmes en Semis Direct sur Couverture Végétale permanente (SCV) font partie de la famille de l’Agriculture de Conservation et cherchent à intensifier les processus écologiques pour atteindre une production durable et donner des services écosystémiques. Reproduisant le fonctionnement d'un écosystème forestier, les systèmes SCV visent à accroître l’efficacité des pratiques d’Agriculture de Conservation par l’introduction de plantes de couverture multifonctionnelles, en association ou succession avec les cultures principales. Cela conduit à une meilleure utilisation des ressources (dont l’eau), une protection permanente du sol, une forte production de biomasse et ainsi une restitution importante de matières organiques au sol.

Mots-clés : Les Hautes Terres , riz irrigué, systèmes agropastoraux, morphopédologie, plante de couverture, Intégration agriculture élevage, Légumineuses, Manioc, Riz, Lac Alaotra

Short-term effect of no-tillage on profitability, soil fertility and microbiota: a case study in a tropical ecosystem (altitude plains, Lao PDR)

 acte de colloque | |     

Macro aggregates disruption, enhanced soil aeration and mixing of residues into the soil induced changes in microbial communities’ activity and organic C losses.

Mots-clés : macrofaune du sol, Les Hautes Terres , MOS, scv, Biologie des sols

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Annexe 2 - Les bases de calculs économiques pour l'évaluation des systèmes SCV

 ouvrage de vulgarisation | |     

L’évaluation économique des systèmes proposés à la diffusion est une étape fondamentale dans le processus de création-formation-diffusion de systèmes ensemis direct sur couverture végétale permanente.Il existe cependant de nombreuses définitions des différents critères économiques à prendre en compte, qui ont toutes leur valeur intrinsèque, mais diffèrent cependant les unes des autres.Il est donc fondamental d’adopter des définitions précises pour les différents termes économiques employés et de poser clairement les conventions de calculs.Une première proposition d’harmonisation des calculs économiques a été proposée par le GSDM en 2005 pour l’exploitation des bases de données des différents projets impliqués dans la diffusion des techniques SCV. Elle a été légèrement révisée en 2006 afin de s’ajuster au logiciel Olympe qui était alors choisit pour la gestion des réseaux de fermes de références, au Lac Alaotra dans un premier temps dans le cadre du projet BV Lac, puis sur les hautes-terres dans le cadre du projet BVPI-SEHP.Ces définitions et conventions de calculs ne sont pas meilleures que d’autres qui auraient tout aussi bien pu être utilisées (qui sont parfois indiquées dans le texte afin de bien les distinguer). Mais l’adoption de définitions/conventions communes est un préalable indispensable pour établir des comparaisons entre les données des différentes bases. Les définitions/conventions adoptées ici sont de plus compatibles avec les outils utilisés pour la modélisation des exploitations (Olympe), et reconnues de façon classique en sciences de gestion : notion de marge brute et nette, de résultat issu du compte d’exploitation générale, de solde de trésorerie, etc .Ce document présente les définitions et les conventions de calculs adoptées pour l’ensemble des projets intervenant dans le domaine de la diffusion des techniques SCV à Madagascar, que ce soit lors de l’exploitation des bases de données sur la diffusion ou dans les études sur les fermes de référence. Les différentes valeurs économiques utilisées pour la comparaison des systèmes et pour l’évaluation du revenu des agriculteurs sont également présentées, avec des exemples simples de calculs.

Mots-clés : Riz, Les Hautes Terres , foncier, Légumineuses, diffusion, systèmes agropastoraux, Socio-économie

Rapport de mission Madagascar 2010 - Suivi Evaluation de l'opération diffusion SCV - Recommandations et propositions - 1ère partie

 rapport de mission/expertise | |     

Cette mission financée par le GSDM, rentre dans le cadre des liens institutionnels entre le GSDM et les projets BV Lac et BPI SEHP intégrant le programme national d’agro-écologie.L’objectif principal de la mission est d’apporter un appui aux projets BV Lac et BVPI SE/HP, au GSDM et à ses membres pour une évaluation des réalisations et la programmation des activités futures. (sur financement AFD) et les projets en cofinancement.

Mots-clés : Riz, Les Hautes Terres , riz irrigué, recherche-action, systèmes agropastoraux, Lac Alaotra, scv

Rapport de mission - Madagascar

 rapport de mission/expertise | |     

Evaluation de l'opération diffusion de systèmes de culture sur couverture permanente des sols (SCV). Propositions et recommandations au développement et à la recherche.

Mots-clés : Les Hautes Terres , diffusion, formation, gestion du sol, Riz, Lac Alaotra, Agriculture de conservation, scv, petite agriculture familiale, plante de couverture

(poster) Cattle fattening opportunities on the upper part of the Nam Ngum Basin Xieng Khouang - Laos

 poster | |     

This cattle breed used seems well adapted for fattening and showed a strong response to improved fodder. However, this bull fattening activity presented two major constraints.First, it seems difficult for smallholders to carry out this kind of livestock production without technical support and use of fertiliser (thermophosphate). The second limiting factor could be that the system was first perceived as requiring an initial cash investment.Development of specific market channels for forage seed production could indirectly improve pasture management, avoid high stocking rates and generate new income that could be invested in fertiliser and animal care. A global approach involving credit access, technical and political support has to be defined to develop productive and efficient livestock production on this ecology. This poses a great challenge which, if grasped, could yield great benefits on the upper part of the Nam Ngum river basin.

Mots-clés : Les Hautes Terres , brachiaria, Intégration agriculture élevage

Le Semis Direct sur Couverture Végétale Permanente (SCV), comment ça marche?

 ouvrage de vulgarisation | |     

Le présent document est une traduction adaptée et enrichie du document en malgache destiné aux agriculteurs. Il constitue une aide pour les vulgarisateurs de terrainen apportant des réponses aux questions que les agriculteurs peuvent se poser sur le Semis direct sur Couverture Végétale permanente (SCV).Ce n'est pas un document méthodologique ni des fiches techniques, mais plus modestement un document de sensibilisation aux techniques SCV .

Mots-clés : Agriculture de conservation, érosion, fertilité, Les Hautes Terres , méthodologie, recherche-action, petite agriculture familiale, plante de couverture, Légumineuses, Intégration agriculture élevage

Initiation à la lecture des paysages morpho-pédologiques de Madagascar

 ouvrage de vulgarisation | |     

Formation des ingénieurs et techniciens des opérateurs du projet BVPI/SEHP. Ce document est le résultat d'une mission de terrain de 18 jours effectuée du 24 octobre au 12 novembre 2008.La mission était demandée par le projet BVPI/SEHP (Projet de mise en valeur et deprotection de bassins-versants et de périmètres aménagés ou réhabilités dans les régions du Sud-Est et des Hauts-Plateaux). Le maître d’ouvrage en est le Ministère de l’Agriculture,de l’Elevage et de la Pêche. La cellule de maîtrise d’oeuvre déléguée, assurée par la société BRL, est basée à Antsirabe. Les bailleurs de fonds sont l’AFD et l’Etat malgache.L’objectif en était la formation des ingénieurs et techniciens malgaches des opérateurs du projet BVPI/SEHP à la lecture des paysages morpho-pédologiques et à l’identification des contraintes de divers ordres, sans les dissocier, qu’elles soient d’ordre géologique, géomorphologique, pédologique, hydrologique ou climatique.Le cursus des techniciens était le plus souvent Bac + 2 (enseignement agricole). Celui des ingénieurs était l’ESSA (agro de Tananarive).Trois grands terrains ont été parcourus : les Hauts-Plateaux (Vakinankaratra, région d’Ambositra), le Moyen-Ouest (Soavina, Ankazomiriotra, Mandoto) et le Sud-Est (de Manakara à Vangaindrano). Nous tenons à remercier chaleureusement les personnes qui nous ont aidés dans la préparation et la conduite de la mission : - M. Eric Denis, Responsable de la Cellule BVPI/SEHP. - M. Tahina Raharison, Responsable du volet Agroécologie à la Cellule BVPI. - M. Andry Rakotoharivony, Responsable BVPI sur les Hauts-Plateaux de la production agricole et des ressources naturelles. - M. Raymond Rabeson, pédologue, responsable du département agronomie au FOFIFA, et qui a activement participé à la formation les 29 et 30 octobre. - M. Frank Enjalric, Responsable adjoint du GSDM. Merci à tous les techniciens et ingénieurs des opérateurs SD-MAD, AVSF, FAFIALA, RAMILAMINA, BEST, qui ont intensément participé aux journées de terrain.

Mots-clés : Les Hautes Terres , morphopédologie, érosion, gestion du sol
1/5 Suivant