La symphonie inachevée du semis direct dans le Brésil Central : Le système dominant dit de semi-direct - Partie 2

 ouvrage de vulgarisation | |     

Les Cerrados de la zone tropicale humide du Brésil couvrent 200 millions d’hectares, dont 50 millions sont potentiellement utilisables pour une agriculture intensive. Leur mise en culture à la fin des années 1970 dans l’état du Mato Grosso, à partir de techniques de travail intensif du sol importees des pays du Nord et des grandes monocultures industrielles, a fortement dégradé le capital. Pour répondre rapidement et durablement à cet echec, le CIRAD et ses partenaires du développement ont construit dès 1985, puis maîtrisé et diffusé progressivement des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale permanente du sol en accompagnant l’avancée des fronts pionniers dans la région Centre Nord Mato Grosso : d’abord les Cerrados de la région de Lucas do Rio Verde, berceau de l’élaboration des techniques de Semis Direct en Zone Tropicale Humide (ZTH), puis rapidement plus au Nord, en zone de forêts dans les régions de Sorriso et Sinop pour précéder l’arrivée du front pionnier et lui offrir des alternatives diversifiées d’agriculture durable de faible impact sur l’environnement, dès son arrivée.

Mots-clés : scv, soja, biomasse, séquestration de carbone, MOS, plante de couverture, systèmes agropastoraux, Coton, Riz

SAGA SEBOTA - Les riz poly-aptitudes (SBT) créés pour et dans des SCV au service de rizicultures alternatives performantes diversifiées, propres et à faible coût - Chapitres I et II

 ouvrage de vulgarisation | |     

Compendium sur Riz Sebota, leur généalogie, les essais variétaux dans le monde, leurs caractéristiques plante et grains, le catalogue, leurs performances dans systèmes de culture diversifiésdans le monde

Mots-clés : diffusion, riz irrigué, riz pluvial, pyriculariose, méthodologie, gestion du sol, TCS - Techniques culturales simplifiées, systèmes agroforestiers, écosystèmes cultivés, amélioration variétale, Pesticides, Riz

Aggregate C depletion by plowing and its restoration by diverse biomass-C inputs under no-till in sub-tropical and tropical regions of Brazil

 article ACL | |     

Encapsulation of soil organic carbon (SOC) within aggregates is one of the principal mechanisms for long-term C sequestration, macroaggregate formation and stabilization. Our objectives were to quantify the changes in aggregate size distribution, aggregate-C concentrations and stocks upon conversion of native vegetation (NV) to conventional plow-based tillage (CT), and to assess the rate of aggregation and SOC recovery with no-till (NT) under diverse biomass-C inputs. The study was conducted at both sub-tropical (Ponta Grossa – PG, State of Parana´ ) and tropical (Lucas do Rio Verde – LRV, State of Mato Grosso) sites in Brazil. The SOC content under NV was used as a baseline to evaluate the depletion rate under CT and the restoration rate under NT. A speci?c emphasis was given to the largest macroaggregate size class (8– 19 mm) because of its importance to protecting the recently deposited labile SOC. A discriminant analysis of principal components (DAPC) indicated that NV soil is modi?ed by conversion to an arable land use and that, mechanical tillage, biomass input, and their interactions drastically in?uence the distribution of aggregate-size classes, aggregation indices, and SOC distribution within aggregates. At both sites, soil aggregation indices were positively impacted by NT and associated with SOC concentration in the labile fractions (e.g., total polysaccharides (TPS), hot water extractable organic C (HWEOC), particulate organic C (POC)). At the PG site, the 8–19 mm aggregate size fraction was signi?cantly affected by land use and tillage treatments and represented 54%, 43%, and 72%, under NV, CT, and NT in 0–20 cm depth, respectively. Furthermore, the 8–19 mm size fraction stored 55%, 45%, and 71% of the total SOC stock under NV (53.8 Mg C ha-1), CT (28.5 Mg C ha-1) and NT (51.2 Mg C ha-1), respectively. At the LRV site, the 8–19 mm aggregate size fraction decreased from 50% under Cerrado NV to 35% under CT, and ranged from 33% to 51% under diverse biomass-C input under NT in 0–20 cm depth. The 8–19 mm size fraction stored 52%, 37%, and 41% of the total SOC stock across all aggregate sizes under NV (25.4 Mg C ha-1), CT (11.7 Mg C ha-1), and NT (9.9–18.1 Mg C ha-1), respectively. The difference in SOC stock among land uses is largely attributed to storage in the 8–19 mm aggregate size class, indicating that NT cropping systems rebuilt the largest macroaggregates, which are crucial for stabilization of SOC.

Mots-clés : séquestration de carbone, MOS, gestion du sol, fertilité, scv

Designing and disseminating conservation agriculture according to context features: theory and practices

 poster | |     

This paper provides a theoretical framework to identify the main features of each agricultural context. Based on four case studies within different soil conservation projects funded by the French Development Agency including Cameroon, Madagascar, Mato grosso in Brazil and France. The paper finally defines a practical framework to organize soil conservation interventions, developing theoretical basics for priorities in CA designing or complementary efforts programming.

Mots-clés : formation, recherche-action, diffusion, Socio-économie

O plantio directo sobre cobuertura vegetal permanente (PDSCV) Como funciona ?

 ouvrage de vulgarisation | |     

O presente documento é uma tradução adaptada e melhorada de um documento em língua nativa destinado aos agricultores. Ele constitui um auxílio precioso para os extensionistas de campo ao solucionar repostas às perguntas que os agricultores podem fazer a respeito do Plantio Direto Sobre Cobertura Vegetal permanente(PDSCV).Não é um documento metodológico nem fichas técnicas, mais simplesmente um documento de sensibilização às técnicas PDSCV.Estas técnicas muito difundidas na América do Sul (no Brasil em particular) foram desenvolvidas e adaptadas às condições semelhantes da agricultura praticada emMadagascar pelo Tany sy Fampandroasana (TAFA) e pelo Centro de Cooperação Internacional em Pesquisa Agronômica para o desenvolvimento (CIRAD, em particular com o apoio contínuo do Dr. Lucien Séguy) nas ecologias variadas da Grande Ilha : Altiplanos em altitude com estação fria , Lago Alaotra e Médio Oeste em média altitude, com uma estação seca marcada , Sudeste quente e úmido todo ano , Sudoeste semi-árido , etc.

Mots-clés : Intégration agriculture élevage, formation, plante de couverture, petite agriculture familiale, systèmes agropastoraux, couverture permanente, politique publique, scv, diffusion

La symphonie inachevée du semis direct dans le Brésil Central : Le système dominant dit de semi-direct - Partie 3

 ouvrage scientifique | |     

Les Cerrados de la zone tropicale humide du Brésil couvrent 200 millions d’hectares, dont 50 millions sont potentiellement utilisables pour une agriculture intensive. Leur mise en culture à la fin des années 1970 dans l’état du Mato Grosso, à partir de techniques de travail intensif du sol importees des pays du Nord et des grandes monocultures industrielles, a fortement dégradé le capital. Pour répondre rapidement et durablement à cet echec, le CIRAD et ses partenaires du développement ont construit dès 1985, puis maîtrisé et diffusé progressivement des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale permanente du sol en accompagnant l’avancée des fronts pionniers dans la région Centre Nord Mato Grosso : d’abord les Cerrados de la région de Lucas do Rio Verde, berceau de l’élaboration des techniques de Semis Direct en Zone Tropicale Humide (ZTH), puis rapidement plus au Nord, en zone de forêts dans les régions de Sorriso et Sinop pour précéder l’arrivée du front pionnier et lui offrir des alternatives diversifiées d’agriculture durable de faible impact sur l’environnement, dès son arrivée.

Mots-clés : Riz, séquestration de carbone, recherche-action, MOS, fertilité, scv, Socio-économie, Coton

La symphonie inachevée du semis direct dans le Brésil central : le système dominant dit de semi-direct - Partie 1

 ouvrage scientifique | |     

Les Cerrados de la zone tropicale humide du Brésil couvrent 200 millions d’hectares, dont 50 millions sont potentiellement utilisables pour une agriculture intensive. Leur mise en culture à la fin des années 1970 dans l’état du Mato Grosso, à partir de techniques de travail intensif du sol importees des pays du Nord et des grandes monocultures industrielles, a fortement dégradé le capital. Pour répondre rapidement et durablement à cet echec, le CIRAD et ses partenaires du développement ont construit dès 1985, puis maîtrisé et diffusé progressivement des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale permanente du sol en accompagnant l’avancée des fronts pionniers dans la région Centre Nord Mato Grosso : d’abord les Cerrados de la région de Lucas do Rio Verde, berceau de l’élaboration des techniques de Semis Direct en Zone Tropicale Humide (ZTH), puis rapidement plus au Nord, en zone de forêts dans les régions de Sorriso et Sinop pour précéder l’arrivée du front pionnier et lui offrir des alternatives diversifiées d’agriculture durable de faible impact sur l’environnement, dès son arrivée.

Mots-clés : Riz, méthodologie, soja, scv, Socio-économie, systèmes agraires, Coton

Mérite Universitaire L. Séguy: UEPG HOMENAGEIA LUCIEN SEGUY PELA DIFUSÃO DO SISTEMA DE PLANTIO DIRETO

 poster | |     

En Novembre 2010, à une semaine d'intervalle, Lucien Séguy reçoit 2 titres honorifiques pour services rendus à la Nation Brésilienne :- Le "Mérite Universitaire" (Honoris Causa) de l'Université de Ponta Grossa, qui a reçu cette année le prix d'excellence agronomique face aux meilleures grandes Universités du Brésil et qui devient le "Centre d'excellence en semis direct", financé par l'état du Parana (et qui valorise le cours international que nous y avons enseigné depuis maintenant 5 ans).- Le Titre de "Grand Citoyen du Mato Grosso", pour ses travaux pionniers sur l'agriculture de conservation (SCV) qui ont contribué à faire de cet état le premier producteur de grains du Brésil, en 15 ans. Ce titre lui a été décerné par l'Assemblée Législative de l'Etat du Mato Grosso.

Mots-clés : diffusion, MOS, scv

SAGA SEBOTA - Les riz poly-aptitudes (SBT) créés pour et dans des SCV au service de rizicultures alternatives performantes diversifiées, propres et à faible coût - chapitre III

 ouvrage de vulgarisation | |     

Rapport analytique sur les performances des riz Sebotas dans divers systèmes de culture au travers de nombreuses écologies dans le monde

Mots-clés : semences, Riz, riz irrigué, scv, Socio-économie, riz pluvial

A propos des SCV : pour une définition plus précise

 ouvrage de vulgarisation | |     

Note technique à propos de la définition du terme SCV et des usages à propos des SCV ? - Justifications pour une définition plus précise et propositions - Les voies du futur SCV

Mots-clés : Riz, recherche-action, Légumineuses, scv, biomasse
1/16 Suivant