La symphonie inachevée du semis direct dans le Brésil Central : Le système dominant dit de semi-direct - Partie 2

 ouvrage de vulgarisation | |    

Les Cerrados de la zone tropicale humide du Brésil couvrent 200 millions d’hectares, dont 50 millions sont potentiellement utilisables pour une agriculture intensive. Leur mise en culture à la fin des années 1970 dans l’état du Mato Grosso, à partir de techniques de travail intensif du sol importees des pays du Nord et des grandes monocultures industrielles, a fortement dégradé le capital. Pour répondre rapidement et durablement à cet echec, le CIRAD et ses partenaires du développement ont construit dès 1985, puis maîtrisé et diffusé progressivement des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale permanente du sol en accompagnant l’avancée des fronts pionniers dans la région Centre Nord Mato Grosso : d’abord les Cerrados de la région de Lucas do Rio Verde, berceau de l’élaboration des techniques de Semis Direct en Zone Tropicale Humide (ZTH), puis rapidement plus au Nord, en zone de forêts dans les régions de Sorriso et Sinop pour précéder l’arrivée du front pionnier et lui offrir des alternatives diversifiées d’agriculture durable de faible impact sur l’environnement, dès son arrivée.

Mots-clés : scv, soja, biomasse, séquestration de carbone, MOS, plante de couverture, systèmes agropastoraux, Coton, Riz

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Volume I Chapitre 1 : Principes et fonctionnement du semis direct sur couverture végétale permanente

 ouvrage de vulgarisation | |    

Ouvrage de vulgarisation sur principes fonctionnement SCV: litières, biodiversité fonctionnelle, activité biologique; comparaison systèmes conventionnels pour et SCV sur dynamique MO, fertilité, contrôle herbicide, santé plantes.

Mots-clés : macrofaune du sol, Adventices, fertilité, scv, MOS, plante de couverture, gestion du sol, Bilan hydrique, Biologie des sols

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Volume I Chapitre 2 La gestion des écosystèmes cultivés en semis direct sur couverture végétale permanente

 ouvrage de vulgarisation | |    

Manuel de gestion des SCV sur couvertures vivantes ou mortes, visant la production de biomasse grâce à des successions et associations de cultures ayant un rôle de pompe biologique, améliorant structure et fertilité sol, et recherchant l'intégration agriculture/élevage.

Mots-clés : systèmes agropastoraux, Adventices, couverture permanente, fertilité, scv, gestion du sol, plante de couverture, biomasse, Intégration agriculture élevage

SAGA SEBOTA - Les riz poly-aptitudes (SBT) créés pour et dans des SCV au service de rizicultures alternatives performantes diversifiées, propres et à faible coût - Chapitres I et II

 ouvrage de vulgarisation | |    

Compendium sur Riz Sebota, leur généalogie, les essais variétaux dans le monde, leurs caractéristiques plante et grains, le catalogue, leurs performances dans systèmes de culture diversifiésdans le monde

Mots-clés : diffusion, riz irrigué, riz pluvial, pyriculariose, méthodologie, gestion du sol, TCS - Techniques culturales simplifiées, systèmes agroforestiers, écosystèmes cultivés, amélioration variétale, Pesticides, Riz

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Volume III. Chapitre 2 Fiches techniques des principaux SCV proposés au Nord Cameroun

 ouvrage de vulgarisation | |    

Les principaux systèmes développés reposent sur des rotations SCV sur deux ou trois ans: • Les rotations SCV sur deux ans consistent à faire une association céréales + plantes de couverture en première année pour permettre une production de grains et optimiser la production de biomasse. Cette biomasse est conservée in situ pendant l’intersaison et la deuxième année (année suivante), on fait une culture sur biomasse. • Les rotations SCV sur trois ans consistent à faire une association céréales+plantes de couverture en première année pour permettre une production de grains et permettre une bonne installation de la plante de couverture associée. En intersaison, la plante de couverture est protégée sur la parcelle (à l’aide d’une haie par exemple). En deuxième année, la plante de couverture est laissée seule sur la parcelle et se développe pour produire suffisamment de la biomasse. Elle est de nouveau protégée en intersaison sur la parcelle et en troisième année, elle est maîtrisée (par fauchage ou herbicide) et rabattue, puis on installe alors une culture sur la biomasse. Ces systèmes sont beaucoup plus pratiqués au sud de la zone cotonnière où les pluies sont plus régulières et importantes d’une part et la saison sèche, plus courte et moins contraignante qu’au nord de la zone cotonnière. Ces conditions sont plus favorables aux plantes de couverture, leur permettant de bien s’installer en première année pour se maintenir en intersaison et pouvoir se développer en deuxième année. Les principales plantes de couverture utilisées dans ces systèmes sont le Stylosanthes guianensis et le Brachiaria ruziziensis. Ces systèmes sont très recommandés pour les agro-éleveurs qui peuvent préléver une partie de la biomasse en deuxième année pour nourrir leurs animaux.

Mots-clés : stylosanthès, types de sol, écosystèmes cultivés, Légumineuses, brachiaria, scv, systèmes agraires, couverture permanente

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Volume IV Démarche Gestion des terroirs pour la diffusion des SCV

 ouvrage de vulgarisation | |    

La diffusion des innovations SCV comporte une multiplicité d’enjeux techniques, organisationnels, institutionnels,socio-culturels visant à la préservation des ressources naturelles.Elle ne peut s’organiser comme des innovations simples telles que la diffusion d’une nouvelle variété ou d’un nouvel outil de mécanisation agricole. La petite agriculture familiale en zone cotonnière se caractérise par un accès difficile. Ce volume récapitule les acquis de la Démarche gestion des terroirs et l’aménagement de l’espace pour la diffusion des SCV d’un point de vue conceptuel comme sur le contenu pratique. Cette démarche est fondée d’abord sur des principes généraux d’ensemble. Elle est ensuite déclinée à différentes échelles (nécessaires et complémentaires), pour chacun des aspects techniques, comme organisationnels.

Mots-clés : plante de couverture, méthodologie, petite agriculture familiale, scv, Coton, couverture permanente, Intégration agriculture élevage

COMPENDIUM SCV CAMEROUN & SAVANES Vol. I Principes, Fonctionnement et gestion des écosystèmes

 ouvrage de vulgarisation | |    

Trois principes fondamentaux du Semis Direct: 1. Minimiser la perturbation du sol et de la litière (pas de travail mécanique du sol). 2. maintenir le sol couvert en permanence par biomasse vivante ou morte. 3. Produire et restituer au sol une forte biomasse par associations/successions d’une diversité de plantes aux fonctions multiples Pour bénéficier rapidement des effets des pratiques SCV, il est nécessaire d’obtenir un fort différentiel “biomasse restituée au sol - biomasse perdue” dès les premières années d’entrée dans des systèmes SCV. Ce fort différentiel permet à ces systèmes de remplir leurs fonctions écosystémiques, et conduisent à une amélioration rapide des sols et à la restauration d’équilibres écologiques. Ces améliorations, dans un cercle vertueux, facilitent l’obtention d’une production importante de biomasse et permettent d’alimenter facilement la “pompe” des SCV les années suivantes. Sur des sols dégradés, l’obtention d’une forte production de biomasse les premières années passe par la restauration de la fertilité par apport d’engrais (organiques ou minéraux), écobuage et/ou utilisation de plantes de couverture capables de produire une forte biomasse sur des sols peu fertiles. Plus les sols sont dégradés, plus “l’amorce” des systèmes SCV est difficile, longue et/ou coûteuse.

Mots-clés : Biologie des sols, Agriculture de conservation, écosystèmes cultivés, méthodologie, scv, fertilité, Coton, Intégration agriculture élevage

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Vol II Chapitre 2 Le choix des itinéraires techniques

 ouvrage de vulgarisation | |    

Dans les systèmes en semis direct sur couverture végétale permanente (SCV), la gestion de la fertilité (au sens large, y compris la structure du sol et l’alimentation hydrique et minérale), des adventices et des bioagresseurs se fait avant tout par les systèmes de cultures. Ces systèmes sont choisis pour remplir un certain nombre de fonctions éco systémique et permettant un bon fonctionnement des sols (en particulier sur le plan biologique), assurés par un turn-over important et rapide de la matière organique. Pour être performant, ces systèmes de cultures doivent produire une forte biomasse (aérienne et racinaire), en particulier les premières années d’entrés en semis direct. Pour cela, les itinéraires techniques doivent s’adapter aux conditions locales (unités agronomiques et caractéristiques des exploitations et des terroirs) afin d’optimiser la production des grains et la biomasse totale du système.

Mots-clés : scv, systèmes agropastoraux, biomasse, couverture permanente, Adventices, fertilité, petite agriculture familiale, sorgho, Coton

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Volume lll. Chapitre 3 Argumentaires et supports de formation

 ouvrage de vulgarisation | |    

Ce document doit servir à aider le personnel d’encadrement de la Sodecoton, de l’OPCC ou d’autres organismes à répondre aux questions que se posent les paysans sur les SCV. Il ne faut pas s’en servir en lisant tout pour faire un cours mais il faut aller chercher dans les différents thèmes (Généralités, coton paillé, céréales associées à des plantes, haies vives, élevage) les réponses aux questions que l’on vous pose.

Mots-clés : formation, plante de couverture, Légumineuses, diffusion, arbre, petite agriculture familiale, scv, Intégration agriculture élevage

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Vol III Chapitre 1 Fiches techniques Plantes de couverture

 ouvrage de vulgarisation | |    

Ce chapitre intègre alors toutes les fiches techniques des plantes de couverture utilisées au Nord Cameroun (en pur ou en association entre elles) dans le cadre des jachères dites améliorées, dix plantes de couverture sont retenues dans ce chapitre. Il s’agit aussi bien des graminées que des légumineuses : Brachiaria ruziziensis, Eleusine coracana, Stylosanthes guianensis, Crotalaria juncea, Crotalaria retusa, Sesbania sesban, Cajanus cajan, Mucuna pruriens, Dolichos lab lab et Vigna unguiculata.

Mots-clés : stylosanthès, plante de couverture, Légumineuses, brachiaria, Mucuna pruriens
1/8 Suivant