D'une agriculture destructive avec labour vers une agriculture durable avec les systèmes de semis direct sur couverture végétale permanente du sol : 20 ans de recherches du CIRAD et des ses partenaires Brésiliens dans les régions des Cerrados au Brésil.

 acte de colloque | |     

L'écosystème des Cerrados des zones tropicales humides du Brésil occupe 200 mill'ons d'hectares dont la moitié pourrait être utilisé à des fins de productions agricoles. Actuellement seulement 50 mill'ons sont effectivement utilisés, essentiellement par des paturages (80%). Au début de cette coneversion an terres agricoles dans les années 70, les techniques conventionnelles de travail du sol directement transférées des pays industrialisés ont ruinés rapidement la fertilité des sols du fait de l'érosion et de la minéralisation excessive de la matière organique du sol. Pour éliminer rapidement et efficacement ces conséquences, le CIRAD et ses différents partenaires ont développés de nouvelles techniques de systèmes de semis direct à base de couverture permanete du sol (SCV - DMC en anglais pour Direct seeding Mulch based Cropping systems). Ces systèmes SCV qui tendent à imiter l'écosystème de la forêt primaire, ont été amélioré petit à petit aux niveaux agronomique, écologique, technique et économique. Le snouveaux systèmes SCV sont basés sur la diversification et l'usage optimal de la biodiversité, écartant la monoculture. Différentes successions annuelles de cultures commerciales et couvertures ont été testées avec quelquefois jusque trois cultures successives par an. Dans le contexte des Cerrados, ces nouveaux systèmes SCV et des programmes associés de sélection végétale (sélection intégrée aux systèmes SCV), ont accru la productivité de toutes les principales cultures commerciales de la région. Dans toutes les situations, la productivité de tout le système est augmentée significativement : de 6 à 8 t/ha/an de biomasse totale produite par une simple, peu rentable, culture commerciale à 30 t/ha/an de biomasse totale avec les plus efficaces des systèmes SCV.

Mots-clés : Riz, sans travail du sol, écosystèmes cultivés, soja, scv, Coton

Optimisation des systèmes de culture du coton en semis direct et conseil de gestion - Résultats de Recherche 2001/2002

 Document de projet | |     

Ce projet a conçu les techniques de semis direct pour la culture cotonnière, qui sont dèjè amplement diffusées dans l'état du Mato Grosso par le Groupe MAEDA (+ de 10 000 ha en 1999/2000) et par d'autres opérateurs, et continue à les perfectionner (Progrès agronomiques, technico-économiques, minimisation des impacts sur l'environnement).Le savoir-faire acquis au Brésil avec une agriculture mécanisée est progressivement transféré et adapté à des agricultures familiales d'autres continents sur d'autres projets Cirad, pilotés par l'équipe Brésil : Madagascar, La Réunion, Asie, etc. (Coopération Sud - Sud).Ce projet a deja fait l'objet de 3 publications : 2 dans Agriculture et Développement et 1 dans ICAC recorder, et une nouvelle publication a été présentée au congrès coton Brésil en aout 2001, qui traite de la safrinha de coton en Semis Direct (Safrinha = culture en succession).

Mots-clés : agriculture durable, écosystèmes cultivés, scv, amélioration variétale, Socio-économie, Coton, biomasse

A SAFRINHA DE ALGODÃO= OPÇÃO DE CULTURA ARRISCADA OU ALTERNATIVA LUCRATIVA DOS SISTEMAS DE PLANTIO DIRETO NOS TRÓPICOS ÚMIDOS?

 acte de colloque | |     

A produção algodoeira se instalou e se desenvolveu de maneira exponencial no decorrer dos 3 últimos anos nos Trópicos Úmidos do Oeste Brasileiro ( estado do Mato Grosso). A produtividade média do algodão nessas regiões é muito alta (superior a 200 @lha) graças ao uso maciço de insumos e de equipamentos mecanizados; todavia, os custos de produção são altos (quase sempre acima de 1.000, alcançando até 1.500 $lha), e em conseqüência, os agricultores correm um risco econômico importante. O CIRAD e seus parceiros da pesquisa e do desenvolvimento tem construído várias opções de cultivo algodoeiro com insumos mínimos, de baixo risco econômico ( algodão de safrinha). Os resultados mostram, nos 3 últimos anos (1997/2000), que se pode produzir entre 160 e 220 @lha de algodão em caroço com custos de produção oscilando entre 500 e 700 U.S.$/ha. 3 sucessões anuais estão propostas e respondem a estes objetivos. Todas elas são praticadas em Plantio Direto e integradas em sistemas de cultivo baseados em soja e arroz de alta tecnologia, que utilizam fortes biomassas de cobertura. Através desses modos de gestão em plantio direto, combinados com os melhores cultivares, a safrinha de algodão pode satisfazer plenamente suas necessidades em água e alcançar altas produtividades com adubação e herbicida minimos.

Mots-clés : Fertilité du sol, Semis Direct, scv, Coton, biomasse, couverture permanente
1/1