Open Library

Pertes occasionnées par les foreurs de tiges (Sesamia cretica) au sorgho repiqué (Muskuwaari)au Nord-Cameroun

 poster | |     

Au Nord Cameroun, l'extension de la culture du sorgho repiqué Muskuwaari des vertisols modaux aux sols vertiques avoisinant les champs de culture pluviale s'est traduite par une augmentation des dégâts de foreurs de tiges (essentiellement Sesamia cretica) autant sur ce sorgho de saison sèche que sur sorgho pluvial. Entre 2001 et 2003 on a ainsi relevé dans la région de Maroua une perte moyenne de rendement liée aux foreurs de 330 kg/ha (soit de plus de 40%)(Mathieu et al. 2006). D'autres évaluations ont été effectuées sur divers sites de la région durant les saisons sèches 2003-04 et 2004-05 pour compléter l'estimation des pertes dues à ces insectes, tout en précisant le rôle de certains facteurs identifiés comme susceptibles d'influencer l'importance de l'infestation et des dégâts de foreurs.

Mots-clés : sorgho, écosystèmes cultivés, ravageurs

Protection insecticide du sorgho repiqué (Muskuwaari) contre les dégâts de foreurs des tiges Sesamia cretica) au Nord-Cameroun

 poster | |     

Au Nord Cameroun, l'extension de la culture du sorgho repiqué Muskuwaari des vertisols modaux aux sols vertiques avoisinant les champs de culture pluviale s'est traduite par une augmentation des dégâts du foreur de tiges Sesamia cretica autant sur ce sorgho de saison sèche que sur sorgho pluvial. Entre 2001 et 2003 on a ainsi relevé dans la région de Maroua une perte moyenne de rendement liée aux foreurs de 330 kg/ha (soit de plus de 40%)(Mathieu et al. 2006). Pendant la saison de culture 2003-04, des tests de protection chimique conduits avec 3 matières actives (m.a) de synthèse (imidaclopride, acétamipride et thiametoxam), et des extraits végétaux de Jatropha curcas et neem Azadirachta indica, ont placé en tête l'acétamipride et le neem comme respectivement la m.a et l'extrait végétal les plus efficaces (Aboubakary et al. 2005). De nouveaux essais ont été conduits pendant la campagne 2004-05, pour établir des références sur les molécules insecticides susceptibles d'être utilisées et les modalités d'application, avec le souci du meilleur compromis entre efficacité vis-àvis du ravageur, rentabilité économique et impact environnemental.

Mots-clés : sorgho, ravageurs, Pesticides

Impact of a DMC rainfed rice-based system on soil pest and Striga infestation and damage in Madagascar

 poster | |     

Direct seeding, Mulch-based, Conservation agriculture (DMC) systems are being extended in Madagascar in view of reducing erosion and loss of fertility of hill slope soils observed in conventional rainfed systems. However, little is known on their effects on infestation and damage to crops (particularly rice) by soil insect pests and Striga. While in the regions around Lake Alaotra and Manakara, dramatic damage by black beetles (Heteronychus spp.: Coleoptera, Scarabaeidae) was observed on rice cropped on mulch , attacks by these pests were reduced after a few years of DMC management in the Highlands of the Vakinankaratra region . On the other hand, in the Middle-West of Vakinankaratra, where Striga asiatica (Scrophulariaceae)has become a major constraint to staple cereal crop cultivation in rainfed systems, infestation of rice and maize by this parasite was drastically reduced after just one year of DMC management based on dead or live mulches, compared to the traditional plough-based system . The objective of the studies presented was to elucidate the factors accountable for reduction in infestation and damage by soil insect pests and Striga in DMC rainfed rice/soybean-based systems, with particular emphasis on its effect on natural enemies of pests.

Mots-clés : Riz, Arachis pintoï, Les Hautes Terres , Adventices, petite agriculture familiale, scv
1/1