Open Library

ITINERAIRES TECHNIQUES REPRODUCTIBLES AVEC LA COUVERTURE DE DESMODIUM

 fiches techniques/pédagogiques | |     

Fiche Gestion agrobiologique des sols : guide pour la mise en place d'itinéraires techniques reproductibles dans les hauts sous le vent de La Réunion avec la couverture de desmodium

Mots-clés : maïs, écosystèmes cultivés, Légumineuses, plante de couverture, scv

Itinéraires techniques reproductibles avec la couverture de trèfle du Kénya

 fiches techniques/pédagogiques | |     

Fiches pour Gestion agrobiologique des sols : guide pour la mise en place d'itinéraires techniques reproductibles dans les hauts sous le vent de La Réunion avec la couverture de trèfle du Kenya

Mots-clés : écosystèmes cultivés, Légumineuses, systèmes agropastoraux, plante de couverture, scv

Practical handbook of direct seeding in Madagascar. Volume II.

 ouvrage de vulgarisation | |     

In order to put in place a suitable advisory system, in an integrated approach at the terroir level, it is necessary to master a range of cropping systems adapted to local conditions. This requires identifying the nature of the most appropriate crops and the order of their succession and/or association, as well as the operational sequence to be applied to these crops or crop associations.

Mots-clés : macrofaune du sol, Adventices, MOS, plante de couverture, gestion du sol, Bilan hydrique, Fertilisation, scv, Biologie des sols

Agroécologie à Madagascar

 vidéo | |     

Avec 80% de la population active, l'agriculture est le pilier de l'économie à Madagascar. Pourtant, ce secteur est aujourd'hui en danger. La déforestation, la surexploitation des terres, la faible productivité et l'insécurité foncière sont autant de facteurs qui contribuent à la baisse du rendement des sols et menacent la sécurité alimentaire de l'île. Afin d'enrayer l'appauvrissement des terres, l'Agence Française de développement (AFD) développe l'usage de l'agroécologie auprès des paysans malgaches avec l'appui du Cirad. Cette technique consiste à protéger les sols par une couverture végétale, supprimant ainsi le labour et limitant le recours aux engrais. Elle permet de restaurer la fertilité de la terre, de limiter l'érosion des bassins versants et de réduire les émissions de gaz carbonique. Le développement de l'agroécologie est une entreprise de longue haleine. Il ne peut réussir qu'à condition de renforcer en parallèle la formation, la sécurisation des terres et l'accès des paysans au marché et au crédit.

Mots-clés : recherche-action, diffusion, fertilité, scv, Socio-économie, systèmes agraires, couverture permanente

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Volume III. Chapitre 4. Les outils pour la mécanisation des SCV

 ouvrage de vulgarisation | |     

Ce chapitre a pour objet de présenter les différents matériels de mécanisation utilisés dans la diffusion des SCV, en insistant sur leurs forces et faiblesses, ainsi que leurs fabricants. Il dresse le récapitulatif des outils de mécanisation testés au Nord-Cameroun, et leurs conditions d’utilisation et leur efficacité.

Mots-clés : mécanisation, petite agriculture familiale, scv

COMPENDIUM SCV CAMEROUN & SAVANES Vol. I Principes, Fonctionnement et gestion des écosystèmes

 ouvrage de vulgarisation | |     

Trois principes fondamentaux du Semis Direct: 1. Minimiser la perturbation du sol et de la litière (pas de travail mécanique du sol). 2. maintenir le sol couvert en permanence par biomasse vivante ou morte. 3. Produire et restituer au sol une forte biomasse par associations/successions d’une diversité de plantes aux fonctions multiples Pour bénéficier rapidement des effets des pratiques SCV, il est nécessaire d’obtenir un fort différentiel “biomasse restituée au sol - biomasse perdue” dès les premières années d’entrée dans des systèmes SCV. Ce fort différentiel permet à ces systèmes de remplir leurs fonctions écosystémiques, et conduisent à une amélioration rapide des sols et à la restauration d’équilibres écologiques. Ces améliorations, dans un cercle vertueux, facilitent l’obtention d’une production importante de biomasse et permettent d’alimenter facilement la “pompe” des SCV les années suivantes. Sur des sols dégradés, l’obtention d’une forte production de biomasse les premières années passe par la restauration de la fertilité par apport d’engrais (organiques ou minéraux), écobuage et/ou utilisation de plantes de couverture capables de produire une forte biomasse sur des sols peu fertiles. Plus les sols sont dégradés, plus “l’amorce” des systèmes SCV est difficile, longue et/ou coûteuse.

Mots-clés : Agriculture de conservation, écosystèmes cultivés, méthodologie, fertilité, scv, Coton, Intégration agriculture élevage, Biologie des sols

10 ans de R&D en agriculture de conservation au Cambodge

 vidéo | |     

Depuis 2004, le Cirad apporte un appui au ministère de l'Agriculture, des forêts et de la pêche du Cambodge sur le transfert et l'adaptation des techniques de Semis directs sur Couverture Végétale (SCV) aux conditions bio-physiques et socio-économiques des producteurs familiaux. Ces travaux de recherche-action se sont en premier lieu orientés sur l'agriculture pluviale à base de plantes annuelles, maïs, manioc et soja principalement ; plus récemment, des développements complémentaires ont porté sur les différentes formes de rizicultures, inondées et irriguée. Au travers d'exemples, la présentation illustre comment la méthodologie mobilisée, "pour, chez et avec" les agriculteurs, permet d'établir les possibilités et les conditions d'une diffusion des SCV à l'usage des opérateurs du développement. Cette mise en perspective dépasse le seul questionnement technique et milite pour une approche systémique du développement agricole à l'échelle du bassin de production.

Mots-clés : scv

Agriculture de conservation et durabilité des systèmes de culture à base de riz pluvial : leçons des expériences asiatiques et malgache

 résumé de conférence | |     

La dégradation de l’environnement, l’évolution de la demande des produits alimentaires et non alimentaires, la globalisation des marchés et les fluctuations rapides des prix des produits agricoles conduisent à une modification rapide des systèmes de production et nécessitent des changements profonds des pratiques (Meynard et al., 2012). Les systèmes de culture doivent évoluer pour s’adapter à ces changements et faire face aux tensions qui en découlent : tensions entre rentabilité économique et préservation de l’environnement, entre intérêt individuel des exploitations et gouvernance territoriale, et entre filières (Meynard et al., 2012). L’agriculture de conservation (AC), en rupture avec les systèmes conventionnels, ouvre de nouvelles perspectives pour des systèmes de culture combinant durabilité et profitabilité. Elle se décline autour de trois principes fondamentaux : (i) un travail du sol minimal, si possible nul ; (ii) une couverture permanente du sol et (iii) des rotations/associations de cultures (Kassam et al., 2009). Mais les performances de l’AC sont variables et les systèmes doivent être adaptés localement, en fonction des conditions agro-climatiques et socio-économiques (Erenstein, 2003; Lestrelin et al., 2012). L’adaptation de ces systèmes à des milieux très divers demande de revoir leur mode de conception et l’accompagnement de leur diffusion. Ceci est particulièrement vrai pour les systèmes à base de riz pluvial, qui représentent 40 % des surfaces cultivées en riz en Afrique (Bernier et al., 2008) et sont à la fois mis en œuvre dans une très grande diversité de situations, très sensibles à la dégradation des sols et exposés à de fortes fluctuations des marchés.

Mots-clés : écosystèmes cultivés, systèmes agropastoraux, méthodologie, scv, riz pluvial

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES VOLUME II Chapitre 1 Le choix des cultures

 ouvrage de vulgarisation | |     

Pour chaque zone agro-écologique du Nord Cameroun, les tableaux présentant les possibilités d’association ou de successions des principales cultures avec les principales plantes de couverture permettent d’identifier les systèmes les plus intéressants pour lever rapidement les principales contraintes agronomiques. Les successions interannuelles permettent de faire entrer dans les systèmes des plantes d’intérêts agronomiques et/ou économiques variés, permettant de faire évoluer favorablement les sols et les gains des agriculteurs. Les successions interannuelles, faciles à gérer, ne sont possibles que quand la disponibilité en eau et les températures le permettent. Certaines associations sont faciles à gérer, alors que d’autre nécessitent un itinéraire technique précis (dates, densité, profondeur et espacements de semis, fertilisation éventuellement localisée, choix des variétés, application d’herbicide, etc.), adapté aux conditions de climat, au niveau de fertilité du sol et aux plantes associées.

Mots-clés : Riz, sorgho, types de sol, petite agriculture familiale, scv, Coton

COMPENDIUM SCV CAMEROUN et SAVANES Volume lll. Chapitre 3 Argumentaires et supports de formation

 ouvrage de vulgarisation | |     

Ce document doit servir à aider le personnel d’encadrement de la Sodecoton, de l’OPCC ou d’autres organismes à répondre aux questions que se posent les paysans sur les SCV. Il ne faut pas s’en servir en lisant tout pour faire un cours mais il faut aller chercher dans les différents thèmes (Généralités, coton paillé, céréales associées à des plantes, haies vives, élevage) les réponses aux questions que l’on vous pose.

Mots-clés : formation, Légumineuses, diffusion, arbre, petite agriculture familiale, plante de couverture, scv, Intégration agriculture élevage
Précédent 2/40 Suivant